L'En Dehors


Quotidien anarchiste individualiste





Crée le 18 mai 2002

Pour nous contacter : endehors(a)no-log.org



Comment publier un article sur le site ?


Comment publier un commentaire à un article ?


Charte du site


D'où venons-nous ?


Nos références
( archives par thèmes )


Vous pouvez nous soutenir en commandant nos brochures :

Les éditions de L'En Dehors



Index des rubriques

Les collaborateurs et collaboratrices de l'En Dehors

Liens

A noter

Recherche

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Les vertus, les "vices", la restriction des besoins par E. Armand
N'attendant rien d'une vie au-delà de la tombe, ne considérant l'immortalité de l'être que comme une hypothèse invérifiable, les individualistes placent leur Paradis et leur Bonheur sur la planète, lieu de leur naissance et de leur finIls fuiront donc le nuisible, le déagréable, le déplaisant, le douloureux, etc., pour rechercher exclusivement et en toutes circonstances, à leurs risques et périls, l'utlile, l'agréable, la plaisant, le joyeux, etc., à deux conditions cependant (pour les individualistes anarchistes s'entend ) : de ne point violenter ni exploiter autrui au cours de cette recherche; et, la jouissance expérimentée, de se retrouver en parfait équilibre psychologique et physiologique. Et cette recherche aura lieu dans la mesure où ils en auront conscience, c'est à dire éprouvant, ressentent, ou encore possèdent la faculté d'analyse, de dosage, de comparaison, etc.,en d'autres termes dans la mesure où la recherche de la volupté de vivre ne les diminuera pas personnellement, au mental comme au physique.

Il y a loin de ce point de vue à la division des manifestations humaines en « vertus » ou en « vices », qualifications qui répondent le plus souvent à des conventions arbitraires destinées à faire le jeu des dirigeants et des dominants. Ceux-ci pour régner et asseoir leur suprématie dans le domaine de l'éthique, de l'intellect ou de la politique, ont grand intérêt à ce que soient considérés comme des « vices » l'assouvissement des insticts les plus naturels et comme des « vertus » le renoncement à la satisfaction de ces mêmes instincts. La plupart des institutions gouvernementales sont basées en effet sur la restriction des besoins les plus élémentaires et des aspirations les plus normales. Que cette restriction disparaisse et il ne restera plus grand chose de ces institutions.

Les individualistes donc, pour décider si tel geste de consommation – pour nous en tenir là – leur est nuisible, etc., ne s'en rapporteront ni à la morale sociale, ni à des théories aprioristiques; ils décideront, chacun pour soi, selon leur expérience, ou leur capacité d'assimilation, ou encore leur degré de résistance individuelle. Il s'agit pour eux d'une question de tempérament, non d'une question de règlement. D'où il découle clairement que tel besoin qui est pour celui-ci « factice » peut-être pour celui-là « légitime ».
Les campagnes menées en vue d'obliger l'individu à s'abstenir de tel soi-disant « vice » n'intéressent pas plus les Individualistes que les propagandes qui visent à amener, par suggestion, les individus à renoncer à telle « passion ». Les Individualistes veulent la vie passionnée, ardente, surabondante en expériences de toutes sortes, dyonisiaque; ils ne la veulent pas rétrécie, étriquée, mesquine, piètre. Ils veulent l'ivresse, non point la tristesse de la vie. Ils veulent s'user, non point se rouiller. Ils ne veulent pas plus être des « chastes » ou des « abstinents » - c'est à dire des apeurés de la vie qui redoutent l'expérience ou l'aventure – que des « débauchés » ou des « ivrognes » - c'est à dire des déséquilibrés impuissants à apprécier l'expérience ou à hasarder l'aventure. S'assujettir à l'abstinence ou être le cerf de la débauche sont des gestes anti-individualistes par excellence, puisque c'est, dans les deux cas, se conduire en exclave.

E. Armand "Initiation à l'individualisme anarchiste" 1923


Ecrit par libertad, à 16:35 dans la rubrique "Pour comprendre".



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom