L'En Dehors


Quotidien anarchiste individualiste





Crée le 18 mai 2002

Pour nous contacter : endehors(a)no-log.org



Comment publier un article sur le site ?


Comment publier un commentaire à un article ?


Charte du site


D'où venons-nous ?


Nos références
( archives par thèmes )


Vous pouvez nous soutenir en commandant nos brochures :

Les éditions de L'En Dehors



Index des rubriques

Les collaborateurs et collaboratrices de l'En Dehors

Liens

A noter

Recherche

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Les individualistes et le révolutionnarisme systématique

D’une façon générale, les individualistes ne sont pas révolutionnaires au sens systématique et dogmatique du mot. Ils ne pensent pas qu’une révolution puisse amener, pas plus qu’une guerre, une véritable amélioration de la vie individuelle.

En temps de révolution, les fanatiques des partis rivaux et des écoles en lutte se préoccupent surtout de s’entredominer et, pour y parvenir, se déchirent avec une violence et une haine qu’ignorent souvent des armées ennemies. Comme une guerre, une révolution peut se comparer à un accès de fièvre au cours duquel le malade se conduit tout autrement que dans son état normal. L’accès de fièvre passé, le patient revient à son état ordinaire. Ainsi l’histoire nous montre que les révolutions ont toujours été suivies de retours en arrière qui les ont fait dévier de leur but primitif. C’est par l’individu qu’il faut commencer. C’est d’individu à individu que doit d’abord se propager cette notion que c’est un crime de forcer quelqu’un à agir autrement qu’il le croit utile, ou avantageux, ou agréable pour sa propre conservation, son propre développement ou son propre bonheur, - que ce crime soit commis par l’Etat, la loi, la majorité ou un isolé quelconque. C’est d’individu à individu que doit se communiquer l’idée de l’individuel régissant le social. Ces conceptions doivent être le fruit de la réflexion ou la conséquence d’un tempérament qui s’étudie, non point le résultat d’une surexcitation passagère et étrangère à la nature normale de celui qui les professe.

E. Armand " Initiation à l’individualisme anarchiste " 1923

Ecrit par libertad, à 10:12 dans la rubrique "Pour comprendre".



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom