L'En Dehors


Quotidien anarchiste individualiste





Crée le 18 mai 2002

Pour nous contacter : endehors(a)no-log.org



Comment publier un article sur le site ?


Comment publier un commentaire à un article ?


Charte du site


D'où venons-nous ?


Nos références
( archives par thèmes )


Vous pouvez nous soutenir en commandant nos brochures :

Les éditions de L'En Dehors



Index des rubriques

Les collaborateurs et collaboratrices de l'En Dehors

Liens

A noter

Recherche

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Conditions d’existence et d’évolution de l’individualiste

L’individualisme anarchiste ne présente pas de plan réglant d’avance, dans ses moindres détails, un milieu où l’individu ayant le pas sur l’agrégation humaine, et ne voulant ni servir ni asservir, on ne connaîtrait ni domination du social ou de l’homme sur l’homme, ni domination de l’homme sur l’homme ou le social – ni exploitation de l’homme par l’homme ou le social, ou réciproquement, - un milieu où chacun vivrait, sans autorité ni législation, la vie qui convient le mieux à son tempérament et à ses aspirations, sans avoir à rendre compte à qui que ce soit de ses faits et gestes, dès lors qu’il use de réciprocité à l’égard d’autrui. Il s’agit d’une orientation nouvelle et profonde des mentalités, bien plus que de l’établissement factice d’une nouvelle société.

Quand on le pousse à de plus amples explications, l’individualiste reconnaît franchement qu’il ne pourrait logiquement exister, évoluer à l’aise que dans une humanité où fonctionnerait côte à côte simultanément, une infinité de groupes ou d’individualités isolées, se régissant comme ils l’entendraient, pratiquant toutes sortes de combinaisons ou de concepts économiques, politiques, scientifiques, affectifs, littéraires, récréatifs. Une forêt de réalisations individualistes ou collectives. Ici, chacun recevant selon ses besoins. Là, chacun acquérant selon son effort. Ici, le troc : produits contre produits. . Là, l’échange : produits contre valeur représentative. Ici, la propriété du produit au producteur. L0, l’abandon du produit à l’ensemble.. Ici, l’omnivorisme. L0, le végétalisme ou je ne sais quel arrangement hygiénique ou culinaire en " isme ". Ici, le couple et la famille. Là, la liberté ou même la promiscuité sexuelle. Ici, des matérialistes. Là, des spiritualistes. Ici, progéniture à la mère. Là, les enfants au groupe. Ici, la recherche des émotions artistiques ou littéraires. Là, la recherche des expérimentations scientifiques. Ici, des instituts de volupté. Là, des écoles d’austérité… Pourvu qu’il soit entendu que chacun ait la faculté de passer d’un milieu à l’autre ou de s’isoler de tout milieu. Cela sans qu’il puisse venir aux ensembles les plus forts la tentation d’accaparer les ensembles les plus faibles, ou aux groupes celle d’englober violemment les individualités isolées.

E. Armand "Initiation à l'individualisme anarchiste" 1923

Ecrit par libertad, à 11:14 dans la rubrique "Pour comprendre".



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom